Le Sahara est un vaste désert chaud, il se caractérise par une aridité accrue à cause des faibles précipitations, qui sont souvent irrégulières. Ces conditions paraissent très difficiles pour la vie de différentes espèces vivantes. Malgré ce constat, ces régions du globe recèlent des ressources biologiques très intéressantes.

      De nombreuses espèces végétales, ce sont adaptées à ces rudes conditions, ce qui a induit une biodiversité particulière qui marque parfois un endémisme accentué dans ces régions. Les espèces végétales, tels que les acacias, les palmiers dattiers, les herbes éphémères (en cas de précipitations) marquent principalement les paysages de cette partie du monde, qui reste à explorer en matière des ressources biologiques.

    Comme pour la flore, le Sahara se caractérise également par une faune diversifiée. En premier ordre, elle est surtout marquée par les Arthropodes. Les dromadaires et chèvres sont des animaux qui caractérisent cette zone et ont été domestiqués par l’homme et sont exploités dans toutes ses activités.

      Le fennec, les antilopes et les gazelles du Sahara garnissent le paysage saharien pour lui donner un charme exceptionnel, qui attire de nombreux touristes et doivent intéresser les chercheurs.

     La vie dans ces zones est liée à la présence de l’eau. Les ressources naturelles souterraines sont importantes ; mais l’activité anthropique, le développement démographique et l’aspect fossile de ces eaux, menacent ces ressources naturelles, particulièrement en absence d’une stratégie qui analyse les réalités du terrain et propose des moyens d’exploitation rationnelle.

      Les activités du Laboratoire Bio Ressources Sahariennes : Valorisation et Préservation (Lab. BRS) visent à contribuer à cette vision d’une exploitation qui garantissent la durabilité de ces ressources afin d’assurer un développement intégré pour les populations qui y vivent dans cet espace.

    Le laboratoire contribuera à la formation de jeunes chercheurs, qualifiés qui pourront s’orienter vers la Recherche-Développement dans le but de mettre en valeur et de promouvoir les ressources biologiques des régions sahariennes.

       Ce laboratoire de recherche doit également fournir un cadre idéal pour appuyer les stations de recherche, situées dans les régions sahariennes d’une part et d’autre part constituer un moyen de coopération avec les pays des régions Subsahariennes, ainsi que les organismes et institutions intéressés par la problématique de Bio ressources sahariennes. Il doit par ailleurs répondre aux besoins d’encadrement des structures de formation, de développement, de recherche, de protection de l’environnement et de la production.

Projets de Recherche

  • Projet « CNEPRU »
  • Projet « PNR »
  • Projets internationaux                                                                                                                                                                   - Projet « CAMED »